Actif

L'actif d'une personne ou d'une entreprise est l'ensemble des biens qu'elle possède. Ces biens peuvent être matériels (par exemple, un ordinateur ou un édifice) ou immatériels (par exemple, un brevet, une marque de commerce ou des droits d'auteurs).

L'actif s'oppose au passif, lequel représente les dettes de la personne ou de l'entreprise.

Quelques définitions financières

Le jargon financier peut parfois (souvent) être très complexe, nous avons donc créé un glossaire financier. Voici la définition claire et simple des termes financiers.

Société coquille

Une société coquille est une entreprise, par exemple une société par actions, qui n'a aucune activité commerciale. Certains fraudeurs utilisent des sociétés coquilles pour donner une impression de légitimité à leurs opérations.

Rente viagère

Une rente viagère est une rente dont les versements périodiques sont versés jusqu'au décès du rentier. En d'autres mots, la rente viagère est une forme de rente de retraite. Il s’agit d’un montant périodique garanti, souvent mensuel, versé à une personne jusqu’à ce qu’elle décède.

Comment obtenir une rente viagère?

Une rente est un produit d’assurance. Pour y avoir accès, vous devez l’acheter et son prix variera en fonction de plusieurs facteurs :

  1. Votre âge. Plus vous êtes vieux, moins l’achat d’une rente viagère sera dispendieux. Contrairement à l’assurance vie, la rente viagère vous protège en cas de longévité.
  2. Le montant du versement. Plus le montant que vous voulez recevoir est élevé, plus le prix d’achat de votre rente sera élevé.

Le montant du versement que vous recevrez dépend du taux d’intérêt du marché au moment de l’achat de votre rente. Comme les assureurs placent votre argent en bourse, des taux d’intérêt plus élevés leur permettent de faire plus d’argent et de vous verser de meilleures sommes.

Devrais-je me procurer une rente viagère?

Il est difficile de savoir si la rente viagère sera rentable, car il est impossible de prédire jusqu’à quel âge vous allez vivre. Comme tout produit d’assurance, il s’agit évidemment d’une mesure projective.

Prenons l’exemple d’une rente vous versant 1000$ par mois que vous avez payé 250,000$ à l’âge de 60 ans. À partir de l’âge de 80 ans et un mois, votre achat sera rentabilisé et vous continuerez de recevoir 1000$ par mois jusqu’à votre mort.

Une rente viagère peut s’avérer une bonne idée pour une personne approchant la retraite désirant recevoir un revenu garanti pour le reste de sa vie.

Comment fonctionne la rente viagère?

Une fois que vous avez fait l’achat d’une rente viagère, l’argent ne vous appartient plus. Vous ne pouvez pas le retirer et elle n’a pas de valeur de rachat. Toutefois, cela veut aussi que vous n’avez plus à vous soucier d’un portefeuille boursier. La seule chose que vous ayez à faire est de bien choisir la rente viagère vous convenant.

Au-delà du montant des versements que vous voulez, vous pouvez également opter pour une rente viagère personnalisée à vos besoins.

Il existe par exemple les rentes viagères réversibles, une sorte de rente plus dispendieuse qui sera transféré à votre conjoint advenant le cas de votre décès. Cela veut dire que votre conjoint recevra des versements partiels ou complets tant qu’il sera en vie. De manière générale, le pourcentage des versements varie entre 60% et 100%.

Vous pourriez aussi opter pour une rente viagère garantie, une forme de rente vous garantissant que vous recevrez des versements durant une période déterminée avec votre assureur. Si vous décédez, vos bénéficiaires reçoivent les versements jusqu’à la fin de la période garantie. Dans le cas contraire, vous continuerez de recevoir des versements jusqu’à la fin de votre vie, comme prévu par votre rente viagère.

Il existe également l’option d'une remise en argent. Il s’agit d’un montant d’argent qui sera versé à un bénéficiaire advenant votre décès avant que vous ayez reçu un certain montant de votre rente viagère. Généralement, ce montant à atteindre est le prix de votre rente.

Mandataire

Un mandataire est la personne qui exécute un mandat. Par exemple, si un investisseur donne à son avocat le mandat d'exécuter une transaction en son nom, l'avocat est le mandataire, et l'investisseur est le mandant.

En bref, le mandataire est une personne désignée par une procuration pour représenter et gérer les finances d’une autre personne qui en fait la demande (le mandant). Le mandataire est alors en charge des biens de manière partielle ou totale.

Dans quel contexte puis-je avoir besoin de nommer un mandataire?

Lorsqu’un individu choisit de demander à une tierce personne de gérer ses finances, ce peut être en raison d’une perte d’autonomie physique ou intellectuelle, ou d’un éloignement géographique prolongé par exemple. Dans tous les cas, une procuration doit être faite alors que la personne qui en fait la demande est apte à la faire. Elle doit être majeure et comprendre ce qu’implique la procuration.

Il est également possible de faire une procuration en prévision d’inaptitude, dans quel cas vous rédigez le mandat alors que vous êtes encore en mesure de gérer vos finances. Contrairement à la procuration qui entre en vigueur dès qu’elle est signée, le mandat de protection transfère la responsabilité de vos finances au mandataire lorsque vous serez jugé inapte.

Caractéristique et fonctions du mandataire

Pour être mandataire, la seule caractéristique légale à respecter est que la personne soit majeure. Toutefois, il va de soi de choisir quelqu’un en qui vous avez confiance, autant sur le plan personnel que pour ses aptitudes à gérer vos biens.

Qui peut être mandataire?

Le mandataire peut être un professionnel ou non selon la complexité de la situation. De plus, il est possible de nommer plusieurs mandataires selon vos besoins. Même si vous décidez de choisir qu’un seul mandataire, cela ne vous empêche pas de nommer des mandataires remplaçants. Avoir des mandataires remplaçants est une bonne idée dans le cas où le mandataire désigné ne pourrait plus remplir ses fonctions, que ce soit car il se désiste ou parce qu’il n’est plus apte à le faire.

Les responsabilités du mandataire

Il existe deux types de mandataires. Le mandataire à la personne et le mandataire aux biens.

Le mandataire à la personne est en charge des aspects concernant le bien-être du mandant. Cela inclut entre autres les décisions d’hébergements et de soins de santé par exemple.

Le mandataire aux biens, quant à lui, gère l’ensemble de vos finances, dettes et autres placements. Puisque cette tâche demande souvent des compétences techniques, un professionnel sera souvent mandaté pour effectuer ce rôle.

Être mandataire n’est pas obligatoirement rémunéré, mais ce sera souvent le cas dans le cas de mandats plus complexes.

Une procuration fonctionne sur la base d’une collaboration entre le mandat et le mandataire. Il est attendu du mandant qu’il donne tous les outils nécessaires au mandataire pour mener à terme son mandat et il est attendu du mandataire qu’il soit transparent avec le mandant quant à la réalisation du mandat. Par prudence, il est conseillé de remettre une copie du mandat au mandataire et qu’il soit au courant de l’emplacement de la copie originale du mandat.

Pour éviter tout abus de pouvoir, il est prévu qu’une procuration puisse être révoquée par le mandant et que le mandataire puisse abandonner le mandat.

Droit de cotisation

Un droit de cotisation est la somme qu'une personne peut verser dans son RÉER, son RVER, son CÉLI ou un autre régime enregistré, sans payer de pénalité.

Le droit de cotisation d'une année s'additionne généralement aux droits de cotisation non utilisés des années précédentes pour déterminer la somme totale que la personne peut verser sans payer de pénalité.

assurance vie

Découvrez votre besoin d'assurance vie

Découvrir mon besoin