Amortissement

L'amortissement a deux définitions.

Pour la comptabilité, l'amortissement est la répartition du coût d'un achat sur plusieurs années. Par exemple, si l'achat d'une machine est amorti sur cinq ans, le prix d'achat n'est pas considéré comme une dépense au moment où il est payé. En d'autres termes, acheter la machine ne réduit pas les profits et la valeur de l'entreprise. Ce sont plutôt les actifs qui sont répartis différemment : au lieu d'avoir de l'argent, l'entreprise possède maintenant une machine neuve.

Dans cet exemple, l'usure de la machine est considérée comme une dépense année après année (par exemple, 20 % du coût d'achat par année, pendant cinq ans).

Pour un prêt, l'amortissement est le remboursement graduel. Par exemple, si la période d'amortissement d'un prêt hypothécaire est de 25 ans, les versements seront calculés pour que le prêt soit entièrement remboursé au bout de ces 25 ans.

Quelques définitions financières

Le jargon financier peut parfois (souvent) être très complexe, nous avons donc créé un glossaire financier. Voici la définition claire et simple des termes financiers.

Risque - Cote de crédit

Le risque de diminution de la cote de crédit est la possibilité qu'une agence de notation diminue la cote de crédit d'une entreprise dont vous détenez des obligations (par exemple parce que les finances de l'entreprise ayant émis l'obligation deviennent précaires), ce qui diminue la valeur de l'investissement.

Intérêt couru

L'intérêt couru est l'intérêt accumulé et non payé, mais qui n'est pas encore dû.

Par exemple, vous avez une obligation d'une valeur de 1000 $ qui verse un intérêt de 20 $ tous les 6 mois. Après 3 mois, l'intérêt couru est de 10 $. Il ne sera toutefois dû que dans 3 mois.

Obligation remboursable par anticipation

On dira qu'une obligation est une obligation remboursable par anticipation, ou une obligation remboursable avant la date d'échéance, si l'entreprise qui l'a émise peut, avant la date d'échéance, la racheter à l'investisseur.

L'obligation remboursable par anticipation offre habituellement un rendement supérieur à une obligation standard, car l'investisseur assume le risque d'être obligé de la revendre à l'émetteur même si cette revente ne l'avantage pas.

Il ne faut pas la confondre avec l'obligation encaissable par anticipation, pour laquelle c'est l'investisseur qui a le droit d'en exiger le remboursement avant la date d'échéance.

Liquidité

La liquidité d'un placement est sa capacité d'être rapidement vendu contre de l'argent, et ce, sans occasionner de frais importants.

Par exemple, une action négociée à la Bourse aura une bonne liquidité s'il y a constamment des investisseurs qui font une offre pour l'acheter. La personne qui possède une telle action pourra rapidement la vendre.

Les liquidités d'une personne ou d'une entreprise sont formées de son argent et ses placements pouvant être rapidement convertis en argent sans frais important.

assurance vie

Découvrez votre besoin d'assurance vie

Découvrir mon besoin