Arbitrage

L'arbitrage peut avoir deux définitions dans un contexte financier.

L'arbitrage est une opération qui consiste à acheter un bien à un prix avantageux et à le revendre simultanément à un prix supérieur. Lorsque l'opération est bien réalisée, l'investisseur fait un profit immédiat sans courir de risque important.

L'arbitrage est aussi une façon de régler un conflit sans passer par les tribunaux.

Quelques définitions financières

Le jargon financier peut parfois (souvent) être très complexe, nous avons donc créé un glossaire financier. Voici la définition claire et simple des termes financiers.

Émetteur

L'émetteur est une entreprise qui offre des titres au public, par exemple des actions, en échange de sommes qu'elle utilisera pour améliorer sa situation financière, réaliser des projets ou développer de nouveaux marchés.

Obligation à rendement réel

Une obligation à rendement réel est une obligation qui paye des intérêts ajustés en fonction des variations de l'indice des prix à la consommation.

Capital-actions

Le capital-actions est l'argent que les actionnaires ont investi dans l'entreprise lors de sa fondation ou lorsqu'elle a émis de nouvelles actions.

Le capital-actions n'inclut pas l'argent payé par les actionnaires s'ils ont acheté leurs actions d'un autre actionnaire (plutôt que lors de l'émission d'actions par l'entreprise), puisque l'argent est alors versé à cet autre actionnaire qui vend ses actions.

Actif

L'actif d'une personne ou d'une entreprise est l'ensemble des biens qu'elle possède. Ces biens peuvent être matériels (par exemple, un ordinateur ou un édifice) ou immatériels (par exemple, un brevet, une marque de commerce ou des droits d'auteurs).

L'actif s'oppose au passif, lequel représente les dettes de la personne ou de l'entreprise.

assurance vie

Découvrez votre besoin d'assurance vie

Découvrir mon besoin