Avoir liquide libre de dettes

L'avoir net est ce qu'une personne ou une entreprise possède (argent à la banque, bâtiments, meubles, etc.) moins ses dettes. L'avoir liquide libre de dettes est la partie de l'avoir net qui peut être convertie en argent comptant de façon facile et rapide.

L'avoir liquide libre de dettes peut par exemple inclure les actions que la personne possède à la bourse (pouvant être vendues très rapidement), mais pas ses édifices (dont la vente s'étale sur une plus longue période).

Quelques définitions financières

Le jargon financier peut parfois (souvent) être très complexe, nous avons donc créé un glossaire financier. Voici la définition claire et simple des termes financiers.

État du résultat global

Un état du résultat global, ou état des résultats, est le rapport financier qui présente les revenus, les dépenses et le résultat net (bénéfice ou perte) d'une entreprise au cours d'une période donnée.

Bilan

Le bilan, ou état de la situation financière, est un document qui donne un portrait complet, à une date donnée, de la situation financière d'une personne, d'une famille, d'une entreprise, etc.

On y retrouve la liste des avoirs (les actifs) et des dettes (les passifs), ainsi que la différence entre les deux (la valeur nette).

L'expression « déposer son bilan » signifie faire faillite.

REER

Un REER, ou Régime enregistré d'épargne retraite, est un compte enregistré (qui peut par exemple être un compte à la banque ou chez un courtier en ligne) qui permet de réaliser des investissements dont les bénéfices ne seront pas imposables tant que l'argent reste à l'intérieur du REER.

L'investisseur qui ajoute de l'argent à son REER peut déduire un montant équivalent de son revenu imposable (selon certaines conditions), et, en règle générale, économiser de l'impôt.

Cependant, lorsqu'il retire des sommes de son REER, il doit les ajouter à son revenu imposable.

Le REER sert principalement à accumuler de l'épargne en vue de la retraite.

Capital-actions

Le capital-actions est l'argent que les actionnaires ont investi dans l'entreprise lors de sa fondation ou lorsqu'elle a émis de nouvelles actions.

Le capital-actions n'inclut pas l'argent payé par les actionnaires s'ils ont acheté leurs actions d'un autre actionnaire (plutôt que lors de l'émission d'actions par l'entreprise), puisque l'argent est alors versé à cet autre actionnaire qui vend ses actions.

assurance vie
Découvrez votre besoin d'assurance vie
Découvrir mon besoin