Bénéfice

Le bénéfice d'une entreprise représente ses profits. Ce sont ses revenus moins ses dépenses.

Quelques définitions financières

Le jargon financier peut parfois (souvent) être très complexe, nous avons donc créé un glossaire financier. Voici la définition claire et simple des termes financiers.

Compte d'épargne libre d'impôt (CELI)

Un CELI est un « Compte d'épargne libre d'impôt ». C'est un régime d'épargne (comme le REER) qui permet aux sommes qui y sont déposées de croître à l'abri de l'impôt. Ces sommes peuvent être investies dans des actions, des obligations, des certificats de placement garanti et d'autres formes d'épargne ou de placement.

En cotisant à ce régime, vous ne recevez pas de réduction d'impôt. Toutefois, lorsque vous retirerez les sommes du régime, vous ne paierez pas d'impôt.

Le CELI vous permet d'épargner pour toutes les raisons de votre choix (achat d'une maison, d'une auto, etc.).

Capital-actions

Le capital-actions est l'argent que les actionnaires ont investi dans l'entreprise lors de sa fondation ou lorsqu'elle a émis de nouvelles actions.

Le capital-actions n'inclut pas l'argent payé par les actionnaires s'ils ont acheté leurs actions d'un autre actionnaire (plutôt que lors de l'émission d'actions par l'entreprise), puisque l'argent est alors versé à cet autre actionnaire qui vend ses actions.

Amortissement

L'amortissement a deux définitions.

Pour la comptabilité, l'amortissement est la répartition du coût d'un achat sur plusieurs années. Par exemple, si l'achat d'une machine est amorti sur cinq ans, le prix d'achat n'est pas considéré comme une dépense au moment où il est payé. En d'autres termes, acheter la machine ne réduit pas les profits et la valeur de l'entreprise. Ce sont plutôt les actifs qui sont répartis différemment : au lieu d'avoir de l'argent, l'entreprise possède maintenant une machine neuve.

Dans cet exemple, l'usure de la machine est considérée comme une dépense année après année (par exemple, 20 % du coût d'achat par année, pendant cinq ans).

Pour un prêt, l'amortissement est le remboursement graduel. Par exemple, si la période d'amortissement d'un prêt hypothécaire est de 25 ans, les versements seront calculés pour que le prêt soit entièrement remboursé au bout de ces 25 ans.

Régime complémentaire de retraite traditionnel

Un régime complémentaire de retraite traditionnel est un contrat déposé auprès de la Régie des rentes du Québec (RRQ) dans lequel l'employeur, seul ou avec les participants du régime, s'engage à verser périodiquement de l'argent dans une caisse de retraite pour accumuler une rente de retraite.

assurance vie

Découvrez votre besoin d'assurance vie

Découvrir mon besoin