Clause suicide

Pour éviter la fraude, la plupart des assurances vie comportent une « clause suicide ». Cette clause fait en sorte que, si une personne achète un contrat d’assurance vie et se suicide moins de deux ans après la signature du contrat, l’indemnité n’est pas versée aux bénéficiaires. Ce délai est remis à zéro lorsque vous remplacez votre contrat d’assurance vie.

Quelques définitions financières

Le jargon financier peut parfois (souvent) être très complexe, nous avons donc créé un glossaire financier. Voici la définition claire et simple des termes financiers.

Bénéficiaire

Le bénéficiaire est la personne qui recevra les prestations d'assurance (l'argent versé par l'assureur). Par exemple, le bénéficiaire d'une assurance vie est la personne qui recevra l'argent si l'assuré décède.

Assurance maladies graves

L'assurance maladies graves (aussi appelée assurance maladies redoutées ou assurance maladies critiques) est une assurance qui procure un montant forfaitaire à l'assuré lorsqu'il reçoit un diagnostic d'une maladie grave couverte par l'assurance. Souvent, vous devez survivre pendant au moins 30 jours au diagnostic de la maladie couverte pour obtenir le montant assuré.

Assurance de personnes

L'assurance de personnes est une assurance qui couvre les blessures, l'invalidité, la maladie et le décès d'un individu.

Autorité des marchés financiers [AMF]

L'Autorité des marchés financiers (ou simplement AMF ou Autorité) est l'organisme créé par le gouvernement du Québec pour encadrer les marchés financiers et protéger le public. L'Autorité applique les lois et règlements sur les assurances, les valeurs mobilières (par exemple les actions et les obligations), les institutions de dépôt (à l'exception des banques) et la distribution de produits et services financiers.

assurance vie
Découvrez votre besoin d'assurance vie
Découvrir mon besoin