Cours vendeur

Le cours vendeur est le prix le plus bas auquel un vendeur déclare céder un titre qu'il détient (par exemple, une action ou une obligation).

Quelques définitions financières

Le jargon financier peut parfois (souvent) être très complexe, nous avons donc créé un glossaire financier. Voici la définition claire et simple des termes financiers.

Fonds de couverture

Un fonds de couverture est un fonds d'investissement qui est géré de façon à ce que son rendement soit peu ou pas influencé par l'évolution des marchés boursiers et obligataires.

En règle générale, il est constitué de placements pouvant convenir uniquement à des investisseurs chevronnés : des actions de sociétés fermées, des instruments dérivés, des contrats à terme, etc.

Il en va de même des stratégies utilisées, parmi lesquelles on trouve les ventes à découvert, l'investissement par emprunt, la concentration des investissements, l'investissement dans des sociétés en difficultés financières.

Obligation remboursable par anticipation

On dira qu'une obligation est une obligation remboursable par anticipation, ou une obligation remboursable avant la date d'échéance, si l'entreprise qui l'a émise peut, avant la date d'échéance, la racheter à l'investisseur.

L'obligation remboursable par anticipation offre habituellement un rendement supérieur à une obligation standard, car l'investisseur assume le risque d'être obligé de la revendre à l'émetteur même si cette revente ne l'avantage pas.

Il ne faut pas la confondre avec l'obligation encaissable par anticipation, pour laquelle c'est l'investisseur qui a le droit d'en exiger le remboursement avant la date d'échéance.

Arbitrage

L'arbitrage peut avoir deux définitions dans un contexte financier.

L'arbitrage est une opération qui consiste à acheter un bien à un prix avantageux et à le revendre simultanément à un prix supérieur. Lorsque l'opération est bien réalisée, l'investisseur fait un profit immédiat sans courir de risque important.

L'arbitrage est aussi une façon de régler un conflit sans passer par les tribunaux.

Titre de capitaux propres

Un titre de capitaux propres, ou titre de participation, est un titre qui donne droit à une part de propriété d'une entreprise. Les actions ordinaires et les actions privilégiées sont des titres de capitaux propres.

Une personne possédant 10 % des titres de capitaux propres d'une entreprise est propriétaire de 10 % de l'entreprise.

Lorsqu'une entreprise cesse ses activités, l'argent obtenu de la vente de ses biens sert d'abord à payer les dettes, puis le reste est remis aux détenteurs des titres de capitaux propres (les actionnaires).

L'entreprise peut aussi remettre une partie de ses profits aux détenteurs de titres de capitaux propres en leur versant des dividendes.

Les titres de capitaux propres des entreprises inscrites à la bourse s'achètent et se vendent à la bourse.

L'assurance vie en ligne

Découvrez votre besoin d'assurance vie

Découvrir mon besoin