Droit de cotisation non utilisé

Un droit de cotisation non utilisé est un droit de cotisation qu'une personne avait au cours des années précédentes, mais qu'elle n'a pas utilisé.

Les droits de cotisation non utilisés des années précédentes s'additionnent généralement aux droits de cotisation de l'année en cours pour déterminer la somme totale que la personne peut verser dans son RÉER, son RVER, son CÉLI ou un autre régime enregistré sans payer de pénalité.

Quelques définitions financières

Le jargon financier peut parfois (souvent) être très complexe, nous avons donc créé un glossaire financier. Voici la définition claire et simple des termes financiers.

Auditeurs

Les auditeurs, ou vérificateurs, sont des comptables qui vérifient si les états financiers sont conformes à la réalité.

Obligation remboursable

On dira qu'une obligation est une obligation remboursable avant la date d'échéance, ou une obligation remboursable par anticipation, si l'entreprise qui l'a émise peut, avant la date d'échéance, la racheter à l'investisseur.

L'obligation remboursable par anticipation offre habituellement un rendement supérieur à une obligation standard, car l'investisseur assume le risque d'être obligé de la revendre à l'émetteur même si cette revente ne l'avantage pas.

Il ne faut pas la confondre avec l'obligation encaissable par anticipation, pour laquelle c'est l'investisseur qui a le droit d'en exiger le remboursement avant la date d'échéance.

Autorité des marchés financiers [AMF]

L'Autorité des marchés financiers (ou simplement AMF ou Autorité) est l'organisme créé par le gouvernement du Québec pour encadrer les marchés financiers et protéger le public. L'Autorité applique les lois et règlements sur les assurances, les valeurs mobilières (par exemple les actions et les obligations), les institutions de dépôt (à l'exception des banques) et la distribution de produits et services financiers.

Intérêt

Qu'est-ce que l'intérêt?

L'intérêt est un pourcentage (%) d'une somme, versé à une certaine fréquence (ex: 2%/année). Il est versé par l'emprunteur pour compenser l'investisseur de lui avoir prêté une somme d'argent.

Lorsqu'un investisseur dépose une somme dans son compte en banque personnel, la banque l'utilise à d'autres fins. L'investisseur remet donc son argent à sa banque qui le compense en lui versant un intérêt en retour.

assurance vie

Découvrez votre besoin d'assurance vie

Découvrir mon besoin