Montant d'assurance

Le montant d'assurance, ou capital assuré, est l'argent que la compagnie d'assurance verse au bénéficiaire lorsque le risque couvert se réalise. Par exemple, si Marie a une assurance vie qui prévoit qu'à son décès Pierre reçoive 100 000 $, le montant d'assurance est ce 100 000 $.

Il ne faut pas confondre le montant d'assurance avec la prime qui est le montant payé pour avoir droit à l'assurance. Dans le même exemple, si Marie devait payer 200 $ par année pour maintenir son assurance vie, la prime est de 200 $.

Quelques définitions financières

Le jargon financier peut parfois (souvent) être très complexe, nous avons donc créé un glossaire financier. Voici la définition claire et simple des termes financiers.

Clause d'incontestabilité

La clause d'incontestabilité d'une police d'assurance vie empêche l'assureur de contester la validité du contrat si l'assuré a fait de fausses déclarations ou n'a pas déclaré des faits importants qui auraient entraîné un refus par l'assureur. Le contrat d'assurance doit cependant être en vigueur depuis au moins deux ans. De plus, cette clause ne s'applique pas en cas de fraude.

Prenons l’exemple d’une assurance vie. Si vous décédez dans les deux ans qui suivent la date d’entrée en vigueur du nouveau contrat, l’assureur peut refuser d’indemniser vos bénéficiaires si des renseignements concernant votre santé ou vos habitudes de vie sont incomplets, inexacts ou ont été omis. La même mise en garde s’applique à la clause de suicide.

Après deux ans, il ne pourra plus contester le contrat. Cependant, il pourra peut-être réduire l’indemnité qu’il verse, par exemple si l’inexactitude, l'absence ou l'omission des renseignements a fait que les primes versées n’étaient pas suffisantes.

Au besoin, demandez à votre représentant de vous expliquer ces clauses.

Attention! Cette protection est annulée lorsque vous remplacez un contrat d’assurance. Vous devrez alors attendre deux autres années avant de profiter de la protection de la clause d’incontestabilité.

Assurance « personne-clé »

L'assurance « personne-clé » est une assurance vie qui couvre la vie d'un employé très important d'une compagnie.

Le Préavis de remplacement

Remplacement d'un contrat d'assurance vie

Le préavis de remplacement est le formulaire que doit remplir le représentant lorsque la situation implique le remplacement d’un contrat d’assurance.

Quand votre représentant vous présentera un nouveau contrat d'assurance, il doit aussi vous présenter un document intitulé Préavis de remplacement.

Ce document est conçu pour vous aider à prendre une décision éclairée sur vos contrats d'assurance. Il doit contenir une comparaison complète de votre contrat actuel et du contrat proposé par votre représentant. Il doit également contenir toute l'information disponible sur votre nouveau contrat et les raisons qui expliquent le besoin de changement.

Prenez-vous la bonne décision en remplaçant votre contrat? Assurez-vous de bien comprendre le préavis et de poser des questions à votre représentant, au besoin. Par exemple, vous pouvez lui demander de vous expliquer quels sont les avantages et les inconvénients du nouveau contrat.

Si le contrat proposé par votre représentant remplace plus d'un de vos contrats en vigueur (p. ex. : assurance vie et assurance invalidité), le représentant doit vous fournir un préavis de remplacement pour chaque contrat que vous devez remplacer.

La priorité est l'intérêt du client

Favoriser le maintien en vigueur d’un contrat en assurance de personnes

Le représentant doit privilégier le maintien en vigueur de tout contrat d’assurance de personnes, à moins que le remplacement soit dans l’intérêt du client. Ce n’est que lorsqu’il est en mesure de démontrer que le remplacement va effectivement dans l’intérêt du client que le représentant peut l’effectuer.

De plus, le représentant ne doit pas inciter son client à renoncer à un contrat existant, à le laisser expirer ou à l’abandonner en faveur d’un autre contrat autrement qu’en suivant la procédure de remplacement.

En voulant substituer un contrat d’assurance à un contrat existant, le client pourrait perdre des droits acquis par l’effet du temps. Le représentant doit donc s’assurer que les besoins du client requièrent un changement de contrat.

Voici des raisons pour lesquelles le maintien en vigueur du contrat doit être privilégié.

  1. En l’absence de déclaration frauduleuse, un contrat d’assurance vie ou accident qui a été en vigueur pendant plus de deux ans ne peut être annulé ou réduit par l’assureur en raison d’une fausse déclaration ou une réticence (omission dans le but de tromper), ce qui est souvent appelé clause d’incontestabilité.
  2. L’assureur ne peut, par une clause générale, exclure ou limiter la garantie d’assurance contre la maladie ou les accidents en raison d’un problème de santé non déclaré dans la proposition, à moins que ce problème de santé ne se manifeste dans les deux premières années de l’assurance ou qu’il y ait fraude.
  3. L’assureur ne peut refuser de payer les sommes assurées en raison du suicide de l’assuré, à moins qu’il n’ait expressément stipulé l’exclusion de garantie pour ce cas. Même alors, la stipulation est sans effet si le suicide survient après deux ans d’assurance ininterrompue auprès du même assureur.
  4. La santé du client peut s’être détériorée au fil du temps au point où il peut devenir difficile, voire impossible, de trouver une assurance appropriée à des coûts que le client peut assumer.
Réaliser une analyse des besoins financiers

La décision du représentant en assurance de personnes de proposer un remplacement de contrat doit être prise après une collecte de données complète et une analyse des besoins financiers de son client. C’est sur la base de cette analyse qu’il justifie sa recommandation de remplacer le contrat d’assurance actuel du client.

À cet effet, le représentant devrait obtenir du client la copie de son contrat d’assurance de personnes, qui comprend toutes les caractéristiques relatives à sa protection actuelle. Le représentant ne peut pas remplir le préavis de remplacement « au mieux de ses connaissances »; il doit s’appuyer sur des faits véridiques et vérifiables.

Le préavis a pour objectif d’illustrer, objectivement, comment le contrat d’assurance proposé correspond mieux à la situation du client en comparant les caractéristiques du contrat actuel et celles du contrat proposé.

Comment réviser votre besoin d'assurance vie?

Vous ne savez pas si vous êtes bien protégés? Êtes-vous trop assurés? Obtenez une soumission d'assurance vie en quelques minutes avec Emma.

Planificateur financier (Pl. Fin.)

Un planificateur financier (abréviation : Pl. Fin.) est une personne (et non une entreprise) qui aide ses clients dans l'élaboration de leur planification financière en leur traçant un plan d'action adapté à leurs besoins, et en tenant compte de leurs contraintes et de leurs objectifs.

assurance vie
Découvrez votre besoin d'assurance vie
Découvrir mon besoin