Opération de couverture

Une opération de couverture, ou stratégie de couverture, consiste à faire un deuxième investissement qui compensera une perte possible sur un premier investissement.

Par exemple, le propriétaire d'actions pourrait acheter une option de vente sur l'action qu'il détient. De cette façon, si son action perd de la valeur, il pourra exercer son option et se couvrir contre la baisse de valeur de l'action.

Quelques définitions financières

Le jargon financier peut parfois (souvent) être très complexe, nous avons donc créé un glossaire financier. Voici la définition claire et simple des termes financiers.

REEE

Un REEE, ou Régime enregistré d'épargne-études, est un compte enregistré (qui peut par exemple être un compte à la banque ou chez un courtier en ligne qui permet de réaliser des investissements dont les bénéfices ne seront pas imposables tant que l'argent reste à l'intérieur du REEE.

Un REEE sert à financer en tout ou en partie les études postsecondaires du bénéficiaire.

L'investisseur qui ajoute de l'argent à un REEE ne peut PAS déduire un montant équivalent de son revenu imposable.

Cependant, si certaines conditions sont respectées, un REEE donne droit à diverses subventions du gouvernement.

Fonds de travailleurs

Un fonds de travailleurs est un fonds d'investissement émis par des regroupements de travailleurs. Les sommes sont investies en partie dans des entreprises qui démarrent ou des petites et moyennes entreprises (PME) afin de créer ou de maintenir des emplois. Ces fonds procurent généralement des avantages fiscaux aux investisseurs.

Effet de levier

L'effet de levier désigne l'amplification des gains et des pertes potentiels, par exemple grâce à l'endettement ou à l'utilisation d'instruments dérivés comme les options d'achat ou de vente.

Vente à découvert

Une vente à découvert consiste à vendre un titre sans le détenir.

L'investisseur emprunte alors le titre à son courtier, ou à un autre intermédiaire financier, et le vend immédiatement sur le marché. Il devra racheter le titre plus tard pour le rendre à l'intermédiaire.

Si la valeur du titre baisse, l'investisseur peut le racheter à prix moindre. La différence entre le prix de vente et le prix de rachat constitue son profit.

Cette stratégie de placement peut s'avérer très risquée. En effet, si la valeur du titre augmente, l'investisseur doit rembourser la différence, ce qui constitue une perte. Théoriquement, la perte pourrait être illimitée. Pour investisseurs avertis seulement!

assurance vie
Découvrez votre besoin d'assurance vie
Découvrir mon besoin