Régime complémentaire de retraite traditionnel

Un régime complémentaire de retraite traditionnel est un contrat déposé auprès de la Régie des rentes du Québec (RRQ) dans lequel l'employeur, seul ou avec les participants du régime, s'engage à verser périodiquement de l'argent dans une caisse de retraite pour accumuler une rente de retraite.

Quelques définitions financières

Le jargon financier peut parfois (souvent) être très complexe, nous avons donc créé un glossaire financier. Voici la définition claire et simple des termes financiers.

Régime de retraite à cotisations définies

Un régime de retraite à cotisations définies, ou régime de retraite à cotisations déterminées, est un régime de retraite dont les cotisations de l'employeur et de l'employé sont fixées d'avance.

L'employé ne sait toutefois pas le montant de rente qu'il recevra à la retraite, car ce montant dépendra des rendements obtenus sur les placements et du coût des rentes au moment de sa retraite.

Frais de gestion et d'exploitation

Les frais de gestion et d'exploitation représentent le total des frais que le fonds d'investissement paie.

Les frais de gestion servent à payer le gestionnaire du fonds, les coûts d'administration, de gestion de portefeuille, de marketing et les commissions aux représentants qui vous vendent les fonds.

Les frais d'exploitation d'un fonds couvrent les honoraires des vérificateurs, des conseillers juridiques, les frais bancaires, les coûts de préparation et de distribution du prospectus, etc.

Taux de rendement réel

Le taux de rendement réel est le taux de rendement net d'inflation.

Par exemple, si vous avez un placement qui rapporte 3 % de rendement annuel et qu'il y a 2 % d'inflation, votre taux de rendement réel sera d'environ 1 % (3 % - 2 %).

Il s'agit cependant d'une approximation. Dans cet exemple, un calcul plus complexe indique que le taux de rendement réel sera précisément 0,98 %. Pour la majorité des investisseurs, la différence n'est pas significative.

Intérêt

Qu'est-ce que l'intérêt?

L'intérêt est un pourcentage (%) d'une somme, versé à une certaine fréquence (ex: 2%/année). Il est versé par l'emprunteur pour compenser l'investisseur de lui avoir prêté une somme d'argent.

Lorsqu'un investisseur dépose une somme dans son compte en banque personnel, la banque l'utilise à d'autres fins. L'investisseur remet donc son argent à sa banque qui le compense en lui versant un intérêt en retour.

assurance vie

Découvrez votre besoin d'assurance vie

Découvrir mon besoin