Taux de rendement annuel effectif

Le taux de rendement annuel effectif est le rendement que rapporte un investissement pour une année, en tenant compte des effets du réinvestissement des distributions.

Par exemple, un investisseur qui achète une action à 10 $ et la revend un an plus tard à 12 $, fait un gain en capital de 2 $, soit 20 %. S'il a reçu 1 $ de dividendes, le gain total est de 3 $. Son taux de rendement annuel effectif sera donc de 30 %.

Ce calcul doit être ramené sur une période de un an si l'investisseur a détenu cette action pour une période plus courte ou plus longue qu'un an.

Quelques définitions financières

Le jargon financier peut parfois (souvent) être très complexe, nous avons donc créé un glossaire financier. Voici la définition claire et simple des termes financiers.

Taux de rendement réel

Le taux de rendement réel est le taux de rendement net d'inflation.

Par exemple, si vous avez un placement qui rapporte 3 % de rendement annuel et qu'il y a 2 % d'inflation, votre taux de rendement réel sera d'environ 1 % (3 % - 2 %).

Il s'agit cependant d'une approximation. Dans cet exemple, un calcul plus complexe indique que le taux de rendement réel sera précisément 0,98 %. Pour la majorité des investisseurs, la différence n'est pas significative.

Sous-jacent

Un sous-jacent, ou actif sous-jacent, est l'actif sur lequel est basé le contrat d'un instrument dérivé (option d'achat ou de vente, contrat à terme, etc.) ou un d'autre investissement (par exemple un fonds négocié en bourse) et qui en influencera la valeur. Le sous-jacent peut être une action, un indice boursier, une devise, une marchandise, etc.

Intérêt couru

L'intérêt couru est l'intérêt accumulé et non payé, mais qui n'est pas encore dû.

Par exemple, vous avez une obligation d'une valeur de 1000 $ qui verse un intérêt de 20 $ tous les 6 mois. Après 3 mois, l'intérêt couru est de 10 $. Il ne sera toutefois dû que dans 3 mois.

Marché secondaire

Un marché secondaire est un marché où les titres (par exemple, des actions ou des obligations) sont déjà émis, et s'achètent et se vendent entre investisseurs. Les Bourses et les marchés hors cote sont des marchés secondaires.

Si les titres sont émis pour la première fois, par exemple lorsqu'une entreprise émet de nouvelles actions, on parlera plutôt d'un marché primaire.

assurance vie
Découvrez votre besoin d'assurance vie
Découvrir mon besoin